Pic Rouge de Bassiès

le mercredi, 30 juillet 2014. dans Journal

Date de l'évènement : lundi, 28 juillet 2014

Pic Rouge de Bassiès depuis Coumebière
Nous étions 8 : Magui, Béatrice, Dany, Bernard, Claude, Francis, Henri et Jean-François ce dimanche 28 Juillet 2014 au départ d' une randonnée de deux jours à destination du Pic Rouge de Bassiès culminant à 2676m dans les Pyrénées Ariégeoises.
Le soleil et la bonne humeur étaient au rendez-vous. Nous avions du temps devant nous. Après une pause café à Tarascon et un arrêt sur la route du Port de Lers pour contempler le paysage et une démonstration de parapente, nous sommes arrivés sur le parking bondé de Coumebière lieu de notre pique-nique et point de départ de notre randonnée.
Vers 13h nous attaquons sous le soleil notre montée, très fréquentée, vers le port de Saleix à 1794m où nous arrivons 1h30 plus tard. Une pente raide et un sentier dans les rochers nous amènent à l'étang d'Alate à 1868m. Une pause et quelques enjambées et nous arrivons au dessus de notre refuge situé au milieu de lacs avec à l'arrière le Pic Rouge de Bassiès que nous essayons d'apercevoir dans les nuages sans succès. Trois cents mètres de dénivelée à descendre et nous voilà rendus à l'acceuillant refuge de Bassiès. Peu de monde ce dimanche soir et c'est tant mieux. Une balade périlleuse autour des lacs pour certains,une bière pour d' autres, une partie de belote, une partie de Triamino et l'heure du repas arrive suivi d' un repos bien mérité.
Le lendemain, lundi, lever à 6h, petit déj à 6h30, départ à 7h. Tout est bien calé et les horaires respectés. Nous partons avec un ciel incertain et une météo pas très favorable, à l'assaut du pic par le vallon de l'Escale. Le temps s'améliore peu à peu durant notre montée bien raide. Les nuages vont et viennent et au niveau des étangs de Lavants de l'Escale, entre 2224m et 2368m, après le passage de moraines, nous sommes cernés par le brouillard, sous une averse ponctuée de quelques grondements orageux qui font tomber l'ambiance. Nous admirons néanmoins le paysage superbe des lacs entourés de brume. Arrivés à la jonction des sentiers, il faut nous faire une raison: nous ne monterons pas au pic de Bassiès. Trois cents mètres de dénivelée à grimper pour ne rien voir et avec un risque météo, la décision est vite prise. Nous commençons alors notre descente, parsemée de quelques montées, sous la pluie et le vent bien froid. Plusieurs passages de névés pimentent cette fin de boucle rendue glissante par la pluie. Le temps, peu favorable pour un arrêt pique-nique, nous fait continuer notre parcours jusqu'au parking de Coumebière où nous arrivons à 14h, après 820m de dénivelée positive, 1060m de dénivelée négative et 7h de marche! Il est temps de nous restaurer. Une pause café à Vicdessos et nous prenons la route pour Albi. Encore merci à Magui pour ces deux jours de rando.
Jean-François